2013-04-16

Vivre le présent

La vue, face à lui était magnifique. Le paysage dessinait des dômes montagneux couverts de la luxuriante flore verte, composée en grande partie de sapins, d'avocatiers et de citronniers. Le soleil brillait de tout son éclat en plein milieu d'un ciel bleu clair, tacheté d'empreintes de nuages blanchâtres qui se déplaçaient tranquillement, projetant leurs ombres sur les batisses du quartier.


Alban, l'air décontracté à moitié allongé sur un transat, vêtu d'un maillot bleu et d'un short de sport noir, avait les pieds surélevés et posés sur la balustrade. Il examinait ce tableau avec intérêt depuis son balcon, son sourire en coin montrait la joie et l'émerveillement. La sonnerie de son portable l'extirpa de la suite de ses pensées.
Donnata s'affichait à l'écran, il prit une grande inspiration avant de décrocher.
- allô ! Quelle surprise Donnata, comment ca va ? dit il avec précipitation.
- Je vais bien ! Sauf, depuis notre dernière rencontre, tu n'as pas donné signe de vie. Pourquoi ? répondit la jeune femme.
- Justement j'étais en train de penser à cette belle journée passée en ta compagnie mardi dernier, ajouta Alban calmement.
- Toujours est-il, tu ne m'as pas encore répondu, mentionna Donnata d'un air agacé.
- Au fait, tu étais si distante, peu causante, j'ai donc pensé que tu n'avais  pas apprécié ma compagnie, ajouta Alban après  une profonde inspiration pour renforcer son courage.
- Ah bon ! Je m'excuse d'avoir été si distante. J'étais préoccupée par quelques soucis familiaux ; rien à voir avec toi, rassura -t-elle. Au contraire... elle hésita.
-... Au contraire quoi ? questionna Alban submergé par la curiosité et le doute.
- J'apprécie beaucoup ta gentillesse et ton sens de l'humour, ajouta-t-elle en bredouillant
  Alban sentit monté en lui une chaleureuse sensation, un mélange de satisfaction et de réconfort, un sourire se dessina sur son visage.
- Je suis passé totalement à côté de la plaque alors, si on se revoyait au parc pour pique-niquer ce mardi ? questionna-t-il la voix hésitante.
- L'idée me plait beaucoup, répondit Donnata d'un air enjoué. C'est d'accord.
- Une dernière chose avant de raccrocher, ajouta Alban comme pour éveiller un soupçon.
- Quoi donc ? demanda prestement Donnata
- Fais-moi plaisir de laisser tes soucis familiaux de côté cette fois-ci. Le moment présent est un cadeau, le passé c'est de l'histoire et le futur n'est qu'un mystère.
- C'est vraiment beau et très profond. Je ferai plus attention, répondit gentiment Donnata
  Dans l'impatience de leur nouvelle rencontre, ils ne se doutèrent guère que leur conversion était écoutée par une agence d'investigation secrète.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Votre support ? Alors commentez et partagez. Merci